Caviardez, camarades ! Barrez des mots sur un texte imprimé pour composer un poème. Langue imaginée, sonorités décalées, rythme déroutant, mélancolie, absurdité : tout est permis.

Ce jeu littéraire est inspiré des Poèmes express de Lucien Suel.


Texte à caviarder extrait de J’avoue que j’ai vécu de Pablo Neruda.
Cliquer sur l’image pour la télécharger :

Exemple d’un Poème express de Lucien Suel :

Merci à Catherine Tinivella Aeschimann.