Collection la joie d’agir

Le théâtre s’inspire du réel, l’observe, le dissèque, le critique, l’agrandit.
Le théâtre invente des formes qui témoignent de la complexité du vivant.
Le théâtre parle de nos attentes, de nos regrets, de nos combats, de nos espoirs les plus fous, des rêves possibles et impossibles.
Le théâtre est cet art ancestral, increvable, art du présent et du futur, où le corps, l’espace, le temps, la parole, le silence entrent en dialogue.
Le théâtre est ce lieu où l’on regarde.
Qui ? Quoi ? Vous. L’autre. Le monde.
Le théâtre est ce lieu où l’on agit.
Au nom de la poésie, la poésie en tant que raison de vivre.

Comment un spectacle – avec ses tentacules d’images et de sons, son texte à lire à voix haute, ses cahiers de répétitions aux pages couvertes de notes, ses photos de plateau – peut-il tenir dans un livre ? La Joie d’agir répond à cette question.
Le théâtre que nous aimons surgit de la chambre d’un adolescent, du galop d’un cheval ou d’une forêt colombienne.

La Joie d’agir est une collection à l’adresse des lecteurs de tous âges. Elle donne à voir des expériences théâtrales singulières, pluridisciplinaires, intergénérationnelles, pour mieux saisir pourquoi le théâtre est l’art de l’être ensemble.

En octobre 2017, les Éditions La Joie de lire publient Jean-Luc, premier ouvrage de la collection La Joie d’agir.

Onze adolescents, tous originaires du Grand Genève, deviennent les acteurs d’un projet de théâtre professionnel inspiré de l’oeuvre cinématographique de Jean-Luc Godard. Durant cinq semaines, ils répètent au Théâtre Am Stram Gram, sous la direction de Mariama Sylla, un texte écrit par Fabrice Melquiot, à partir d’ateliers
d’écriture partagés entre l’auteur et les adolescents engagés.

Le livre Jean-Luc témoigne de cette aventure humaine et artistique hors du commun, qui a reçu un formidable accueil critique et publique lors de sa création en avril 2016.