Théâtre
création 2019



Frédéric Sonntag est auteur et metteur en scène ; il dirige la compagnie AsaNIsiMAsa. Jean-Claude Mourlevat a été prof, clown, magicien, metteur en scène avant de devenir l’un des romanciers les plus appréciés par la jeunesse et l’un des plus couronnés par la critique. Le premier adapte un roman du second, L’Enfant Océan, inspiré du Petit Poucet de Perrault.

Yann Doutreleau est un gosse. Il est vraiment tout petit, mais il pige tout très vite ; Yann, c’est le cerveau. Il a six frères, trois paires de jumeaux ; ça, c’est la bande. Bien sûr, ils ont des parents. Des parents autoritaires, brutaux et pas super futés.

Un soir, Yann surprend cette phrase dans une conversation qu’il surprend : « Je vais les tuer tous les sept ». Ce que dit son père à sa mère. Il n’en faut pas plus pour qu’il prenne la route, ses frères à ses côtés, en direction de l’Ouest, où le ciel est plus large, où l’océan les attend. La police tentera d’enrayer leur fugue épique et rocambolesque ; les journaux en feront leur une. Mais qui peut braver l’autorité des enfants ?

L’Enfant Océan est un conte social et un road-movie, un récit initiatique et une enquête policière. On tirera les deux fils narratifs du roman : d’un côté, la fuite des enfants (à pied, en voiture, en train), de l’autre, la reconstitution des événements (témoignages, flashbacks, quête d’indices).




La forme polyphonique fera la part belle au théâtre de récit. La musique, les images photographiques ou filmées, joueront dans la fable un rôle important. Une marionnette hyperréaliste figurera le Petit Poucet de Mourlevat, ce gamin pauvre qui, courant vers l’Ouest, se défait de son enfance. Frédéric Sonntag a rencontré des membres du Collectif de programmation. Il leur a présenté son projet, ce spectacle qui verra le jour dans quelques mois. Au sortir du rendez-vous, il était clair que le petit Doutreleau et ses frères passeraient par Genève pour gagner l’océan. Ce qui, partant du centre de la France, n’est pas le chemin le plus court. Mais on fugue pour se perdre en route, non ?

DISTRIBUTION


Cie AsaNIsiMAsa
Texte Jean-Claude Mourlevat
mise en scène et adaptation Frédéric Sonntag assisté de Leslie Menahem
Jeu Laure Berend-Sagols, Rémi Fortin, Julie Julien, Régis Lux, Morgane Peters
Scénographie Marc Lainén assisté de Anouk Maugein
Costumes Hanna Sjödin
Création vidéo Thomas Rathier
Création lumière Manuel Desfeux
Régisseur général Boris van Overtveldt
Régie lumières Maëlle Payonne
Régie son et vidéo Mathieu Genevois
Coiffures et maquillages Pauline Bry
Composition Paul Levis
Construction marionnette Einat Landais
Diffusion Bureau Formart
Voix off Yann Pauline Ziadé


REVUE DE PRESSE


L’Enfant Océan d’après Jean-Claude Mourlevat, mis en scène par Frédéric Sonntag - La Terrasse - 15.11.2019


Production déléguée Théâtre-Sénart, Scène nationale. Producteurs associés Théâtre-Sénart, Scène nationale ; Compagnie AsaNisiMAsa. Coproduction et résidences Le Grand R, Scène nationale La Roche-sur-Yon ; Le Grand Bleu, Scène conventionée d’Intérêt national Art, Enfance et Jeunesse ; MA Scène nationale - Pays de Montbéliard ; Nouvelle Scène nationale - Cergy-Pontoise & Val d’Oise ; Théâtre Théo Argence Saint Priest ; La Scène Watteau, scène conventionnée de Nogent-sur-Marne (en cours). Avec la participation artistique du Jeune théâtre national. Avec le soutien de l’ERAC.M. Action financée par la Région Île-de-France. Avec le soutien de la Mairie de Paris.

Laisser un commentaire

Dès 8 ans

Cie AsaNIsiMAsa

DOSSIER DE PRERSENTATION


MARS
jeu 12 14h15 - scolaire
ven/td>

13 14h15 - scolaire
ven 13 - COMPLET 19h
sam 14 17h
dim 15 17h

durée 1h env.









Photographies Eric Miranda

Photographie © Felicia Simion